Poster ses résultats sportifs = troubles psychologiques ?

tlev

Non, ce n’est pas une blague. C’est même très sérieux puisqu’une étude a été réalisée sur le sujet par des chercheurs londoniens. Il paraîtrait que publier les résumés de vos activités sportives dévoile un trait de caractère prégnant chez vous, qui peut aller jusqu’à un réel déséquilibre psychologique pour les cas les plus irrécupérables… On vous laisse juges :)

Une routine partagée

Que vous soyez plutôt running, vélo ou fitness, vous pratiquez régulièrement et vous mesurez tous vos paramètres grâce à votre montre connectée ou votre smartphone. Si l’on prend l’exemple de la célèbre appli Runtastic, il faut bien avouer qu’une fois votre séance de sport terminée, l’appli vous harcèle presque pour que vous partagiez vos résultats sur les réseaux sociaux !

Certains d’entre vous refusent car n’en voient pas l’intérêt. En même temps, ceux qui font des résultats moyens n’ont pas forcément envie que tout le monde sache qu’ils roulaient à vitesse d’escargot dès la moindre pente à monter. D’autres ne manquent pas une seule publication au contraire, pressés de montrer leur évolution. Il s’agit souvent de ceux qui ont de bons scores !

Besoin d’attention ?

On ne peut pas nier que lorsqu’on partage quelque chose sur les réseaux sociaux, c’est pour attirer l’attention sur nous, sur une actualité, sur une anecdote… Soit pour faire rire, soit pour créer l’échange… Au final, nous avons tous besoin de susciter l’attention des autres. Mais si vous faites partie de ceux qui publient leurs résultats sportifs à chaque fois qu’ils courent, il se pourrait que vous ayez particulièrement besoin d’attirer l’attention sur vous, selon nous, c’est plutôt humain non?

Qu’est-ce que je m’aime…

Quoi de plus glorifiant que de montrer à tout le monde que oui, vous êtes sportif, vous êtes même un bon sportif ou en tout cas, vous progressez de semaine en semaine. Vous êtes tellement fier que vous le publiez sur Facebook, Instagram ou Twitter. Selon cette étude londonienne, vous seriez en fait en plein narcissisme : un amour de soi démesuré…

Chez Run&Co, on pense que derrière la publication de vos stats, vous cherchez surtout à montrer que vous faites des efforts pour prendre soin de vous. Une manière de rehausser l’estime que vous avez de vous-même et ça c’est bien normal !

Il y a estime de soi et… Estime De Soi

Nous avons tous besoin d’avoir une bonne estime de nous-mêmes. Sinon, c’est la déprime assurée. Mais certains d’entre nous auraient l’estime au plafond. Peut-être même qu’ils ont craqué le plafond ! Cette étude (un peu excessive) parle de « grand narcissique », de « pervers narcissique », comme de personnalités toxiques voire dangereuses.
Ne courrez pas immédiatement chez le psy, cela reste une minorité infime !

Ce que pensent vraiment vos contacts de vos posts

Les publications montrant les résultats sportifs ont souvent plus de succès que les autres, si l’on en croit le nombre de pouces en l’air qu’ils suscitent : plutôt bon pour le moral et pour l’estime de soi !

Mais au final, la plupart des personnes qui cliquent sur les émojis positives (J’aime, J’adore) préféreraient ne pas voir ce genre de publications en réalité, selon les chercheurs anglais. Même s’ils « aiment » ou « adorent » vos publications, vos amis ont juste la gentillesse de vous encourager… Mieux vaut ça que de les voir cliquer sur l’émoji « Grrr » ou pire… sur l’émoji « Haha » !

Et puis il y aussi ce fameux effet de groupe : si tu ne likes pas tes amis, tu ne fais plus partie de la team !

Chez Run&Co, on est assez dubitatifs, mais ça valait le coup d’en parler tout de même… Alors inutile d’arrêter immédiatement de partager vos stats et les résultats de nos programmes SHAPE NOW !

 ……………………………………………………

Abonnez-vous dès aujourd’hui et recevez votre premier coffret le mois prochain ! 

N’attendez plus !!

www.runandco.fr

Laisser un commentaire

(*) Required, Your email will not be published